Oculus Rift : vers la dissolution des écrans ? Par Marie-Julie Catoir-Brisson

Lea Kloos pour Hebdo Cadrages, octobre 2014.

Lea Kloos pour Hebdo Cadrages, octobre 2014.

Des GUI aux NUI

L’interaction humain-machine évolue à mesure que se développent de nouvelles interfaces proposant une interaction de plus en plus intuitive.

Depuis les années 90, les Graphical User Interface (GUI) ont peu à peu remplacé les Command Line Interface (CLI). Elles ont ainsi permis aux utilisateurs d’interagir avec la machine via des périphériques comme la souris ou le clavier. Aujourd’hui, les Natural user Interface (NUI) tendent à remplacer les GUI, en proposant à l’utilisateur d’interagir directement avec la machine sans outil intermédiaire. En somme, avec les NUI, c’est le corps qui devient télécommande.

« La condition humaine contemporaine tend à devenir celle d’une situation interactive généralisée. » Stéphane Vial, L’être et l’écran, 2013.

Lire la suite

IDNA : une expérience interactive sur tablette tactile. Analyse sémiotique et anthropologie de la communication, par Marie-Julie CATOIR-BRISSON.

IDNA IDNA est une série d’animation interactive en six épisodes créée par les designers du studio Apelab, basée sur l’animation, le son dynamique et le mouvement du corps du spectateur. Pensé pour les écrans mobiles (tablettes), en tenant compte de l’expérience sensible et kinesthésique de l’utilisateur, ce dispositif pose des questions sur la représentation, la relation film/spectateur, et les valeurs associées à cette expérience. Interrogations auxquelles répond en partie la sémiotique, mais qui nécessite aussi une ouverture interdisciplinaire. Il semble intéressant de penser cet objet transversal à la lisière de la sémiotique et du design, pour prendre en compte la dimension factitive de cet objet particulier (dans la perspective des travaux d’Anne Beyaert-Geslin et Stéphane Vial) et comprendre comment ce dispositif est conçu pour « faire-être et faire-faire » dans une logique interactive.

Visualiser le diaporama de l’analyse

Visionner la vidéo de démonstration de IDNA

Lire la suite

Résumés de la 3ème rencontre « Représentations et imaginaire de l’écran » par Emmanuelle Caccamo

Cette troisième rencontre du programme « Métamorphoses des écrans » a eu lieu le 28 novembre 2013, à l’UQAM. Elle était organisée par le laboratoire de Résistance sémiotique (UQAM) en visio-conférence avec l’Université de Bordeaux 3.

«LA PROJECTION ET L’ÉCRAN» PAR VIVA PACI

Après être revenue sur l’étymologie du terme écran, Viva Paci s’est penchée sur les représentations de l’écran de projection dans le cinéma des premiers temps. Le Mystère des roches de Kador (1912) de Léonce Perret et Sherlock, Jr. (1924) de Buster Keaton, entre autres, mettent en scène l’écran de projection comme élément narratif. À partir de ces mises-en-abyme, la chercheuse à présenté  à quelques pistes de recherche relatives à la façon dont le cinéma, se représentant lui-même, a façonné son public. Lire la suite

Rencontre « Représentations et imaginaire de l’écran » 28 novembre 2013, Bordeaux 3

image rencontre 3La prochaine rencontre du programme « Métamorphoses des écrans« , PSE à Bordeaux 3, en partenariat avec le laboratoire de Résistance sémiotique (UQAM) et le CRIalt (UdeM) aura lieu le jeudi 28 novembre à Bordeaux 3, à 15h à la MSHA (Salle Jean Bordes).

Programme :

Lire la suite

Résumés de la 1ère rencontre « Sémiose et intermédialité de l’écran » par Emmanuelle Caccamo

Cette première rencontre du programme « Métamorphoses des écrans » a eu lieu le 1er octobre 2013, à l’UQAM. Elle était organisée par le laboratoire de Résistance sémiotique.

«DES MANGAS, DES LÉGUMES, DES JOURNALISTES: ÉCRAN ET FILIÈRES SÉMIOSIQUES» PAR CATHERINE SAOUTER

La BDreportage Anne Frank au pays du manga, le webdocumentaire Épluche ta ville et La Presse+, version électronique du journal quotidien pour tablettes, ont en commun d’être tous trois diffusés sur des écrans. Catherine Saouter s’est proposée d’examiner ce corpus dans leurs sémioses diachronique et synchronique. Diachronique d’abord, car ils sont accessibles par le biais du même média à travers leurs interfaces interactives. Synchronique ensuite, car chacun reconfigure un genre médiatique plus ancien – existant avant l’avènement du numérique – tels que la bande dessinée, le documentaire et la presse. En utilisant les outils de la transtextualité (Genette, 1982) et de la polysémiotique (Lemke, 2002), la sémioticienne a dressé une cartographie des filières sémiosiques (Saouter, 2012) ayant trait à chacune de ces productions sémiotiques. Lire la suite

Calendrier des rencontres « Métamorphoses des écrans » Automne 2013

Le Programme « Métamorphoses des écrans : de leur multiplication à leur dissolution. Approches sémiotique et intermédiale » est co-coordonné par Marie-Julie Catoir-Brisson (Bordeaux 3), Martine Versel (Bordeaux 3), et Emmanuelle Caccamo (UQAM).

Présentation détaillée du programme.

Calendrier des rencontres – automne 2013 :

  • Sémiose et intermédialité de l’écran, 1er octobre 2013, UQAM (Montréal). Intervenants : Catherine Saouter (UQAM), Marie-Julie Catoir-Brisson (Bordeaux 3), Éric Méchoulan (UdeM).
  • Langage(s), gestuelles et rhétorique des écrans, 15 octobre 2013, MSHA (Bordeaux 3), en visioconférence avec l’UQAM et l’Université de Limoges.      Intervenants : Émilie Lechenaut (Bordeaux 3), Nicole Pignier (Limoges), Patrick M’Pondo Dicka (Toulouse 2).
  • Représentations et imaginaire de l’écran, novembre 2013, UQAM (Montréal), en visio-conférence avec Bordeaux 3. Intervenants : Emmanuelle Caccamo (UQAM), Viva Paci (UQAM), Sylvano Santini (UQAM).

Suivez le chantier sur le site de notre partenaire : le laboratoire de Résistance sémiotique.