Note analytique du dossier « Ecrans mon amour » INA Global 2014.

INA Global n°1

Première de couverture de la revue INA Global n°1. 2014

Note analytique du dossier « Ecran(s) mon amour » de la revue INA Global n°1 (2014).

Par Marie-Julie Catoir-Brisson.

Mots-clés : écrans, généalogie, tablette, usages, étymologie, histoire de l’écran, ambiance, saturation visuelle, environnement, typologie, représentation, cadre, expérience, factitivité, postures spectatorielles.

 

Lire la suite

Résumé de la 4ème rencontre “L’expérience du cadre” par Marie-Julie Catoir-Brisson

Cette quatrième rencontre du programme “Métamorphose des écrans” a eu lieu le 11 mars 2014 à la MSHA (Université Bordeaux Montaigne), en visio-conférence avec le laboratoire de résistance sémiotique (UQAM) à Montréal.

 « DES SIEGES POUR LES ECRANS » PAR ANNE BEYAERT-GESLIN

A partir de la distinction entre la notion de cadre comme contour et comme bordure, on peut distinguer le cadre des écrans numériques de celui du cadre artistique. L’écran se confond avec le support formel de l’image, et les images deviennent des interfaces qui permettent un dialogue avec les usagers. Les ordinateurs et les tablettes impliquent le corps de manière différente. Ils semblent modifier la façon de s’asseoir et invitent à redéfinir les poses du corps entre deux supports. Lire la suite

4ème rencontre du programme « Métamorphoses des écrans » : 10 mars 2014, MSHA. Bordeaux Montaigne.

La prochaine rencontre du programme « Métamorphoses des écrans » aura lieu le lundi 10 mars 2014, à 15h à la MSHA, à l’Université Bordeaux Montaigne.

Cette rencontre, organisée avec le soutien de la MSHA, se déroulera en visio-conférence avec l’UQAM (Montréal) et portera sur le thème  : « L’expérience du cadre« .

Anne Beyaert-Geslin (MICA) et Line Dezainde (UQAM) interviendront lors de cette séance, et la discussion sera animée par Stéphanie Cardoso (MICA).

Lire la suite

Calendrier des rencontres «Métamorphoses des écrans» Printemps 2014, MSHA, Université Bordeaux Montaigne.

Le Programme « Métamorphoses des écrans : de leur multiplication à leur dissolution. Approches sémiotique et intermédiale » est co-coordonné par Marie-Julie Catoir-Brisson (Bordeaux 3), Martine Versel (Bordeaux 3), et Emmanuelle Caccamo (UQAM).

Présentation détaillée du programme.

Calendrier des rencontres – printemps 2014 :

  • L’expérience du cadrele 10 mars 2014, de 15h à 17h30.

Invitées : Anne Beyaert-Geslin (Bordeaux 3) & Line Dezainde (UQAM).

Discutante : Stéphanie Cardoso (Bordeaux 3).

Salle Jean Bordes, MSHA, Université Bordeaux Montaigne, en visio-conférence avec l’UQAM.

Lire la suite

SmartFipa : Analyse d’une expérience multi-écrans. Par Marie-Julie Catoir-Brisson*

Affiche_Fipa_2014Note analytique, pour le programme «Métamorphoses des écrans», janvier 2014.

Mots-clés : SmartFipa, écrans, dispositifs, expérience, interactivité, usages, design.

Jeux d’écrans : l’affiche du Fipa 2014 d’après une œuvre de Dominique GONZALES-FOERSTER.

Lire la suite

Mangas et écrans : une nouvelle expérience de lecture par Emilie Lechenaut

A partir d’un terrain de recherche sur le manga dans sa dimension papier et animée, nous considérons l’écran non seulement comme une « page » mais aussi comme un territoire d’errance qui modifie le rapport à l’image et génère une nouvelle pratique de lecture : plus participative, perceptive et surtout corporelle. Lire la suite

Résumés de la 2ème rencontre « Langage(s), gestuelles et rhétorique des écrans » par Marie-Julie Catoir-Brisson

Cette deuxième rencontre du programme « Métamorphoses des écrans » a eu lieu le 15 octobre 2013, à l’Université de Bordeaux 3. Elle était organisée par le laboratoire MICA (Bordeaux 3), en visio-conférence avec les universités de Limoges et de Montréal (UQAM).

« RHETORIQUE DE L’INTERACTION ENTRE L’USAGER ET LES OBJETS NUMERIQUES »

 PAR NICOLE PIGNIER

Les concepts d’interactivité et d’interaction sont au centre de la réflexion de Nicole Pignier pour penser les modalités d’interaction gestuelle des usagers avec les objets numériques, en tenant compte du rôle de l’interface. Elle propose d’envisager les gestes requis par le dispositif matériel et informatique pour interagir avec la machine comme une modalité, c’est-à-dire un ensemble de règles spécifiques porteur de sens, qui consiste à articuler les signes entre eux. Dans sa communication, elle a dégagé trois modalités différentes d’interaction gestuelle en fonction de critères syntaxiques (caractéristiques spatio-temporelles, positionnement du geste, latence), sémantiques et rhétoriques (sensations tactiles, critères figuratifs et tangibles), en relation avec des dispositifs et usages particuliers. Il s’agit des modes d’interaction par simulation, par apprentissage ou encore par habitude. Lire la suite